Identité Nationale


Depuis qu’a été lancé le débat sur l’Identité Nationale par notre Eric Besson national, on peut dire qu’on entend parler que de ça.

Quand j’ai lu qu’un tel débat allait avoir lieu, j’ai été tout d’abord surprise.

Surprise parce que c’est un débat qui me semble complètement inutile.
Bon, je ne suis pas franco-française pur beurre, j’ai une mère française et un père indien, mais de confession musulmane et qui a passé toute sa vie à Madagascar. « Malgré » ce métissage, je n’ai jamais spécialement douté de mon identité, je suis attachée à la Liberté, l’Egalité et la Fraternité mais aussi aux films de Bollywood, et tout cela ne justifie pas spécialement un débat à mon humble avis.
D’autant plus que des sujets de débats nationaux pertinents, on peut en trouver à la pelle : Comment favoriser l’emploi des jeunes? des seniors? Comment mettre fin aux discriminations dans le marché de l’emploi ou dans la quête d’un appartement? Comment améliorer le niveau en anglais des froggies?
Bref… en lieu et place de ces thèmes ô combien primordiaux, on a choisi un thème pour le moins flou : on se pose la question de l’Identité Nationale, mais on ne délimite pas bien le sujet et on ne dit même pas où l’on compte parvenir. En gros, c’est un peu comme les rédactions libres en 6ème quoi.

Mais… Depuis un bon mois déjà, l’effet de surprise a laissé place à une certaine frayeur, face aux réactions que ce débat suscite.

Selon Estrosi, le ministre de l’Industrie, si ce débat avait eu lieu en Allemagne dans les années 30, il aurait pu permettre d’éviter le nazisme et la Seconde Guerre Mondiale.

Je crois, bien au contraire, qu’il aurait suscité un déluge de commentaires anti-juifs, anti-tziganes, anti-communistes, anti-gays… Tout simplement parce qu’après la 1ère Guerre Mondiale, l’Allemagne était surendettée, en période d’hyperinflation, et qu’il fallait un bouc émissaire. Estrosi pense-t-il sérieusement que les Allemands d’alors auraient disserté sur Goethe et consorts ?
De même, le débat actuel s’est mué, pour nombre de nos compatriotes, en recherche de boucs émissaires et de complaintes au sujet des « envahisseurs » musulmans.

Or, si les racines de la France sont judéo-chrétiennes, car cela fait partie de son histoire et personne ne cherche à le nier; il ne faut pas pour autant oublier l’histoire plus récente.
La colonisation, c’est l’Histoire de France et l’Identité Nationale. La politique migratoire des années 50-60 où les gouvernements ont fait venir dans nos usines des travailleurs maghrébins, que l’on encourageait à faire venir leur famille, c’est l’Histoire de France et l’Identité Nationale aussi.
Ainsi, que l’on veuille rappeler les valeurs qui ont fondé la Nation, pourquoi pas. Mais prétexter d’ignorer que la principale raison pour laquelle il y a une population française d’origine immigrée en France est tout bonnement liée à l’Histoire de France, ça s’appelle tout simplement de la malhonnêteté intellectuelle (et c’est mal).

Bref, que va-t-il se passer maintenant ?
Le gouvernement a deux options :

1. Faire voter des lois populistes, type interdiction de la burqa.
Pourquoi populiste ? Tout simplement car nous sommes déjà -mais certains ont l’air de l’oublier! – dans un état de droit, et les lois sont les mêmes pour tous !
J’ai lu des commentaires qui disaient grosso modo la chose suivante : « Moi je ne veux pas être réveillé par le muezzin, que l’on empêche les femmes de travailler, que l’on excise nos filles, que l’on les marie de force… » (C’est cliché, mais qu’y puis-je ?). C’est un peu comme arriver en criant « moi je ne veux pas que dans mon pays il y ait des pédophiiiiiles ». J’ai un peu envie de répondre « Ben oui mon ptit père, c’est une revendication NORMALE et figure-toi qu’il existe déjà des lois contre la discrimination contre les femmes, le mariage forcé, l’excision, etc, alors calme toi, tu vas vous faire une attaque »
Je peux comprendre les peurs, car tout le monde n’a pas le privilège de l’éducation, tout le monde n’a pas forcément accès à l’information… mais comme toutes les peurs, elles sont irrationnelles, donc récolter les peurs de toute une nation pour les changer en lois c’est juste populiste.

2. La deuxième option serait de faire preuve d’un peu de pédagogie.
Le gouvernement pourrait essayer de lister ce qui pose problème (exemple: j’ai peuuuuur qu’on empêeeeeeche ma fille de se mettre en jupe à l’école », « j’ai peuuuuuur d’être réveillé à 5h du matin par le muezzin ») et procéder à un petit travail de pédagogie. Du type: « rassurez-vous, l’Islam (ou les immigrés) (puisqu’apparemment il s’agit du « problème ») ce n’est pas seulement les discriminations contre les femmes, les excités du bocal qu’on vous montre à la télé, mais bien plus que ça, et encore heureux, bien moins effrayant que ça. »
Le gouvernement pourrait partager des exemples de success story, et au lieu de focaliser sans cesse sur les banlieues et les voitures qui crâment (même si c’est effectivement un problème), montrer les diplômés de la fac, des écoles, les salariés des grandes entreprises qui sont à dix milles lieues de ce cliché misérable qu’on entend 100 fois par jour.
Le gouvernement pourrait prendre des mesures fortes contre les discriminations raciales, toujours aussi criantes, afin qu’une partie de la population, celle qui fait peur aux « bons français », n’ait plus de raisons d’être en colère contre leur propre pays.

Oui, décidément, le gouvernement pourrait essayer de tirer quelque chose de bien de ce qui est devenu un espèce de défouloir collectif, mais encore faudrait il le vouloir.

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Opinion

3 réponses à “Identité Nationale

  1. Pingback: Nicolas et la sécurité | Chroniques de Mestizaje

  2. Randrara

    Très bon post Sarah, tout comme le ton de tes articles en général, j’aime beaucoup ! c’est simple, avec une touche d’humour, on sourit, on rit, et en même temps le fond est très bon. Bon, j’ai l’impression que mon commentaire ressemble à une critique de la rubrique « littérature » du mag Marie claire lol, mais tant pis. C’est pensé.
    Au fait, Muse !! toujours aussi amoureuse de Matthew Bellamy Sarou ?? loool t’es fidèle à ce que je vois, bien ! 🙂
    Enfin voilà, petit passage sur ton blog et pour te dire que je ne t’oublie pas (malgré les apparences…je sais je suis impardonnable 😦 ).
    J’espère que tu vas bien, que ta vie parisienne est belle, tu as mon adresse e-mail de contact, ce serait bien qu’on se revoit ? ça me ferait vraiment plaisir.
    Gros bisous Sarou, avec mes meilleurs souvenirs de la 2nde-1ère-terminale 🙂

  3. Randrara

    Et vlan ! dans le vent lol … au moins j’aurais essayé !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s