Les Méchantes Grandes Ecoles


Les Méchantes Grandes Ecoles

Polémique depuis 3 ou 4 jours entre les Méchantes Grandes Ecoles et les Gentils Défenseurs des Pauvres.

Je vous resitue vite fait le contexte.

Le gouvernement aurait demandé – j’écris « aurait » parce que je crois bien que c’est ce que j’avais lu mais maintenant il y a démenti – un quota de 30% de boursiers dans les Grandes Ecoles. Suite à cette demande, la Conférence des Grandes Ecoles, la CGE pour les intimes, a publié un texte fin décembre pour exprimer son désaccord, en indiquant qu’elle « désapprouve la notion de « quotas » et réaffirme que les niveaux des concours doivent être les mêmes pour tous ». La CGE, qui affirme être en faveur d’une démocratisation de l’enseignement supérieur, explique qu’en somme cela doit se faire par un soutien individualisé apporté aux candidats issus de milieux défavorisés, et non par des quotas imposés, au risque de voir baisser le niveau des concours.

Aussitôt, déchaînement médiatique et tribunes publiées à tout-va: la crainte de la baisse du niveau témoigne d’ « un grand conservatisme des grandes écoles » pour le sociologue Patrick Weil, elles ont une réaction « antisociale » pour Richard Descoings, je ne vous parle même pas de la Tribune d’Alain Minc et François Pinault, qui m’a fait complètement halluciner J’ai envie de leur demander : « Avons-nous lu le même texte ? N’avez-vous pas honte, vous qui êtes loin d’être irréprochables, de venir donner des leçons ? »… Comble de l’horreur, j’ai même lu dans les Inrocks, journal que j’adore pourtant « On n’en veut pas de vos pauvres », pour décrire l’attitude de la CGE.

Bon,  alors je n’irais pas par 4 chemins : je trouve le débat complètement ridicule.

D’abord parce qu’il y a bien plus de boursiers en grandes écoles que ce que l’on veut bien nous faire croire. Le Monde explique d’ailleurs qu’il y a 30% de boursiers en prépa… mais seulement 10 ou 15% dans les meilleures écoles style HEC, Polytechnique and co.
Cela a été précisé mais personne n’a l’air d’avoir lu l’info, il y a 220 Grandes Ecoles au sein de la CGE, donc focaliser le débat sur 4 ou 5 d’entre elles me semble déplacé, fussent-elles les meilleures.

De manière générale, ce qui m’agace dans ce débat, c’est qu’on essaye de faire croire que le problème de l’égalité des chances et du manque de démocratisation de l’enseignement supérieur vient des grandes écoles, ce qui est totalement faux.

Beaucoup mettent en cause les épreuves de langues et de culture générale, qui seraient socialement discriminantes et poseraient problème à ceux qui n’auraient pas fait de voyages linguistiques et n’auraient pas fréquenté les musées.

D’une part, il faut tout de même préciser que cela ne représente qu’une part minime des coefficients des écoles, et que justement, plus l’on monte dans la « hiérarchie » des écoles, plus les mathématiques prennent une place importante et plus la part des langues et de la culture G décroit.

Deuxio, c’est tout à fait ahurissant d’affirmer qu’il faudrait, pour réussir ces épreuves, avoir fait des échanges linguistiques et fréquenté des musées.

Perso, ce sont les épreuves que j’ai le mieux réussi et je n’avais jamais mis les pieds dans un pays anglophone ni hispanophone, ni spécialement visité de musées puisque j’habitais à Madagascar. Evidemment, faire de tels échanges linguistiques ou visiter des musées, fréquenter des cinémas un peu pointus, entendre des discussions littéraires à la maison et connaitre les principales œuvres de la peinture flamande, ça aide, forcément ; mais c’est LOIN d’être une condition requise pour rentrer dans une bonne école.

Au fond, ce que je trouve dommage, c’est que l’on nous dit que les langues et la culture G sont discriminantes et qu’il faut adapter le niveau des épreuves ; alors que c’est plutôt le niveau en langues et en culture g qu’on devrait revaloriser !

Sérieusement, vous voulez accroitre l’égalité des chances, notamment devant ces épreuves ?

–          Formez de bons profs, et faites les enseigner les langues de manière un peu plus efficace ! Comment se fait-il que j’ai du attendre la prépa pour avoir mes premiers vrais cours d’anglais et d’espagnol ? C’est tout bonnement inadmissible. En terminale, en option anglais, on devait décrire en 4 phrases des images ! En terminale !

–          Développez des partenariats entre lycées français, britanniques, allemands, espagnols et donnez-leur les moyens de se rencontrer et de pratiquer la langue.

–          Diffusez les séries télé en VO sur les chaines publiques, comme le font les pays scandinaves, et le niveau des jeunes va considérablement augmenter.

–          Soutenez davantage les associations (parfois issues des grandes écoles) qui travaillent avec des collèges et lycées pour favoriser l’ouverture culturelle (en amenant des collégiens et lycéens au théâtre, au musée, etc.)

Je trouve cela dommage de vouloir adapter le niveau en le tirant vers le bas, et je trouve même cela insultant pour les boursiers considérés. « Boursier » ne veut pas dire « sous-doué », et je ne comprends pas au nom de quoi il faudrait « adapter » le niveau.

Cela ne veut pas dire qu’il ne faille rien faire pour l’égalité des chances. Il y a des choses à faire, mais EN AMONT.

Finalement, au moment du concours tout est plié. Je dirais même qu’au moment de rentrer en prépa, tout est joué, puisque les meilleures écoles recrutent quasi exclusivement au sein de quelques prépas d’élite. Si vous voulez vraiment l’égalité des chances, il va falloir vous y prendre bien plus tôt, au collège, voire même en primaire. Evidemment, c’est plus dur, notamment parce qu’il y a beaucoup plus de monde à ce niveau-là. C’est pourtant ici que les vraies inégalités naissent, pas au niveau du concours de l’école de commerce ou d’ingénieur.

Petite revue de presse pour ceux qui voudraient en savoir plus :

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Opinion

3 réponses à “Les Méchantes Grandes Ecoles

  1. Lulu

    Merki dmavoir expliqué ce qui se passe ^^
    Je crois que je suis d’accord avec toua 0:)

    De tte façon, si on va par là, le principe même de la Grande Ecole est discriminatoire. Puisqu’il y a un concours qui classe par niveau. Contrairement à la fac.

    Après, le vrai pb, comme tu dis, c’est de faire en sorte que chaque élève de France ait la chance de pouvoir atteindre ce niveau. Et là, ça se joue tt au long de la scolarité.

    Le pb de discrimination – même si c’est vrai que les classes sociales elevées ont le plus de chance d’etre cultivées, mais là, on tombe ds la lutte des classes – je dirais qu’il se situe au niveau du coût des études. Mais les bourses sont là pour ça.

    Ptain, 21.000euros à rembourser à partir de septembre..j’ai peur..

  2. Tout à fait d’accord avec toi.

    Mais à mon avis, ça n’est que de la comm’. Pécresse, ministre de l’enseignement supérieur, est surtout candidate à la présidence de la région Ile de France en mars prochain.

    Selon le dernier sondage OpinionWesh, institut qu’on ne peut pas soupçonner de rouler plus que ça pour la gauche, elle est donnée battue à 57% contre 43, que ce soit contre Huchon ou contre Duflot. Autrement dit, elle est en bonne position pour se prendre une méchante branlée.

    Du coup, du bon gros populisme, taper sur les grandes écoles, ça ne fait jamais de mal pour se relancer un peu, hein…

    Quitte à passer complètement à côté d’un débat intéressant (plus de mixité sociale) en se focalisant sur un critère tout pourri.

    • Ahlala Chauff tu m’apprends la vie niveau politique, je n’avais pas fait le rapprochement (ihih, bénie soit la naïveté de mon jeune âge) !
      C’est un peu pénible que de tous côtés, les politiques passent toujours à côté des vrais débats, et finissent par entrainer avec eux les médias et l’opinion publique… Moi je demande de vrais hommes et femmes politique pour 2010 et pas ces marioles 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s