C’est ça, le journalisme


Hier, j’ai lu un article, et je me suis dit :

 » Waw. C’est ça, le journalisme »

Alors bien sur, ce que j’écris ici n’engage que moi, et un journaliste aura certainement bien des objections à mon point de vue.

Toujours est-il que quand j’ai « lu » (ou plutôt vu) l’article-bd de David Mohamed sur la fermeture de l’usine Mavilor, je me suis fait la réflexion que nous autres, lecteurs, devrions avoir la chance de lire (ou voir) ça plus souvent.
Trop souvent, une fermeture d’usine, dans la presse, ça donne : « L’usine Truc va fermer. Au total, 174 ouvriers se retrouvent sans emploi et sont en attente de reclassement ».
Je sais, je sais, le journalisme c’est restituer une info dont on a vérifié l’exactitude et la communiquer de la manière la plus objective possible… Oui, mais tout de même, on parle de gens, de vies humaines brisées par le chômage à 55 ans, on parle de responsabilité d’actionnaires, on parle de défauts de politiques de l’emploi.
Il y a un million d’implications qu’on occulte, parce que l’on veut restituer l’information de manière objective et sans tomber dans le pathos.

Dans cet article, au contraire, on a les grandes lignes de l’info, mais pour une fois, on ne s’intéresse pas qu’aux faits, on s’intéresse aux gens, on cherche à comprendre comment on en est arrivé là, et aussi on dénonce.
Et moi, je trouve ça bien, de dénoncer, de temps en temps.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Opinion

2 réponses à “C’est ça, le journalisme

  1. Merci pour l’article c’est très flatteur. Je ne sais pas si c’est ça le journalisme, mais je peux vous dire que ce genre de travail sur le terrain prend plus de temps qu’une suite de chiffres et que les financements pour ce type de travail ne sont pas faciles à trouver…

    • Merci pour votre réponse, je suis flattée de recevoir votre visite 😉
      Je ne doute pas que les financements soient difficiles à trouver, malgré le fait que ce genre de travail apporte plus au lecteur !
      On y sent un vrai engagement et on voit qu’il ne s’agit pas uniquement d’un « rapport » sur des faits.
      D’ailleurs, comment en êtes vous arrivé à produire ce genre de travaux ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s