L’Affaire


Je ne sais pas pour vous mais je suis complètement fascinée par l’Affaire. L’Affaire Bettencourt-Woerth-Sarkozy, bien sûr.

Je lis avec délectation et en même temps affliction chaque nouvel article qui sort sur le sujet, je pousse même l’intérêt jusqu’à diversifier mes sources : j’ai commencé la saga avec Médiapart, je poursuis dans une approche d’ouverture, du Figaro à Rue89…

Le fait que je vienne de terminer un stage chez L’Oréal a un peu contribué à mon intérêt pour la question (Eh oui, on l’oublie un peu, mais initialement il s’agissait d’une affaire opposant Françoise à sa mère, et dont dépend le sort de 12000 salariés en France et 65000 dans le monde… Pas rien, donc, surtout quand on pense que la dite Françoise est mariée avec celui qui dirige la holding chapeautant L’Oréal et Nestlé…). Mais ce stage ne fait pas tout.
Sérieusement, ne trouvez-vous pas qu’il y a exactement tout ce qu’il faut dans cette Affaire ?
Un mélange d’argent, de fraude fiscale à grande échelle, de politique. Des témoignages contradictoires et des témoins sous pression policière. Une population complètement divisée sur le sujet. Des deux côtés, une négation totale des arguments de la partie adverse.
Si le problème n’était pas aussi grave, on pourrait noter que cela ferait un film génial, dans le style thriller politico-financier haletant. Déjà l’histoire, mais même, imaginez un peu les paysages : on peut filmer Paris, la Suisse, les Seychelles… Même visuellement, ça cartonne !

Enfin… malheureusement, cela n’est pas un film.
Ca se passe bel et bien, en France, aujourd’hui. Contrairement aux déclarations de Nicolas Sarkozy et d’Eric Woerth, des sommes dépassant largement le plafond de 7500€ auraient bien été distribuées, tranquillement (à base de tranquillade). L’ancien ministre du Travail est blanchi… par un document provenant de l’Inspection Générale des Finances. Le procureur chargé de suivre cette histoire tentaculaire n’est autre qu’un proche du Président. La pauvre ex-comptable est terrée chez elle, et comment s’en étonner? Ce n’est pas du cinéma, c’est la réalité et ses révélations pourraient faire tomber le gouvernement. Comment douter de la parole de son avocat qui dit qu’elle est sous pression ? Et enfin, les attaques mesquines sur Médiapart « site d’informations aux méthodes fascistes », « dirigé par un trotskiste », bla bla bla… Attaques oubliant un peu vite que Médiapart a été créé par des journalistes qui ont fait leurs preuves, depuis bien longtemps, et qui ont même, il fut un temps, mis en difficulté un gouvernement de gauche.

Bref…, je ne veux pas casser l’ambiance mais tout cela ne sent pas bon, et j’ai un peu le sentiment, quand je vois Nicolas Sarkozy crier « mensonges et calomnie » que l’on nous prend pour des pigeons.

Un appel pour une justice indépendante a été lancé le 14 juillet et est disponible sur le site de Médiapart. Pour ma part, je ne suis ni parlementaire ni magistrate, mais j’appelle de mes voeux un peu  de décence de la part du gouvernement. Au lieu de crier qu’il s’agit de mensonges, prouvez-le en laissant la justice faire son travail en toute indépendance.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Opinion

Une réponse à “L’Affaire

  1. help mme la journaliste!
    je suis lost de chez lost! tu mferas un résumé??!
    histoire que « belle toute nue » ait pas raison de mes derniers neurones..hihi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s