Les Pétroleuses


Un évènement particulièrement heureux me fait sortir du mutisme scandaleux que j’observe depuis un mois, faute de temps…

Un nouveau magazine féminin est sorti.

Vous allez me dire, la belle affaire, l’an dernier on a eu Be et Grazia et la face du monde n’en a pas été bouleversée pour autant… A cela, je vous répondrais que je suis tout à fait d’accord avec vous, et que j’ai eu beau acheter (plusieurs fois) ces deux nouveaux venus dans le monde de la presse féminine, je n’ai pas bien compris la valeur ajoutée… (Je crois que le claim, c’est qu’ils ont un site Internet et que c’est fou) (On se croirait en 1996, je sais).
Bref, je comprends votre crainte, lecteurs, que ce nouveau-venu, les Pétroleuses, ne soit qu’un énième Cosmo, Biba, ou Elle.

Sauf que non.

Déjà, j’ai découvert cet excellent magazine grâce à La Meuf, qui sévit sur le drolissime blog C’est la Gêne. Déjà, gage de qualité. Si cette femme hilarante contribue à ce nouveau projet, ça mérite que j’y jette un oeil, me suis-je dit.
Eh bien qu’elle ne fut pas ma surprise de découvrir :
– Aucune page de pub !
Enfin si, pour être tout à fait honnête, la 4ème de couverture est une pub. Et c’est tout. A moins qu’une vieille pub Chanel m’ait échappé…
Ceci est tout à fait révolutionnaire lecteur, alors je vais le réécrire, il n’y a pas de pub. Il y a donc 96 pages de magazine. Assez surprenant la première fois, mais je sens que je pourrais m’y faire rapidement.
– Des photos non retouchées !
Deuxième choc : les mannequins qui présentent les pages mode font plus de 40 kilos ! J’en ai même vu une avec des genoux bof-bof (enfin des genoux normaux quoi, franchement qui peut se vanter d’avoir des genoux crazylicious? A part Sissi Impératrice peut-être…)… et ben elle a le droit de vivre et même d’avoir sa photo dans un magazine. Ré-vo-lu-tion !
– Des pages mode qui ne donnent pas envie de se jeter par la fenêtre !
Vous avez déjà jeté un oeil aux pages mode des magazines féminins « classiques » ? Un manteau Prada à 1025€, des bottes à 890€, un charmant sac « petit prix » à 190€… Heu, à part la journaliste mode qui se voit offrir les dits vêtements, on m’explique qui peut se payer ça ? Et au delà de ça, c’est toujours importable… Là, c’est joli, c’est du Naf-Naf, du Zara, du H&M… Et finalement qu’attend-t-on des pages mode ? De nous fournir des rêves impossibles ou bien de nous donner des idées sympas applicables au quotidien ?
– Des articles intelligents !
J’ai découvert ce qu’était la réalité augmentée, j’ai lu une interview d’une femme chef d’entreprise ultra battante, Hapsatou Sy, et de la drolissime (encore!) Maitena Biraben, ce qui m’a changé d’Eva Longoria et de Scarlett Johansson…

Vous l’aurez compris, je crois qu’on tient enfin le magazine féminin dont on rêve, celui qui a le ton et l’esprit d’un blog et qui ne prend pas les lectrices pour des pintades demeurées.
Achetez-le, vous ne serez pas déçues !!

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Inspiration

2 réponses à “Les Pétroleuses

  1. Pingback: Tweets that mention Les Pétroleuses | Chroniques de Mestizaje -- Topsy.com

  2. Gnou

    Ouais pour des meufs ça a l’air correct…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s