Billet Féministe


C’est terriblement convenu, mais c’est l’occasion où jamais pour moi de pondre ce billet qui me taraude depuis longtemps.

Comme vous le savez tous, amis lecteurs, aujourd’hui c’était la Journée de la Femme.
Du coup on a eu le droit toute la journée à :
– la blague pseudo-machiste qui amuse la galerie : « Putain, demain c’est la journée de la Femme, faut vraiment que ma coloc’ fasse toute la vaisselle ce soir! »
– la réflexion absolument débilissime avec petite pointe de racisme : « Tu crois qu’ils font comment en Afghanistan ? Burka de couleur? »
– la réflexion sympa mais bon… : « C’est aujourd’hui la journée de la femme? Bon je vais faire à manger ce soir alors! »
– la réflexion de la fille moderne et libérée : « Bof, franchement, je ne vois pas l’intérêt. Les féministes qui ne s’épilent pas les aisselles, c’est dépassé »
– la surenchère marketing des vendeurs de fleurs : « Journée de la femme, offrez lui des fleurs… »

Point commun de l’ensemble de ces phrases, qui diffèrent toutes par leur niveau de bêtise, entendons-nous bien ?

Elles tendent toutes à faire de cette Journée de la Femme, soit une blague, soit une occasion mercantile ; et par là même à faire oublier que cette Journée, qui célébrait son 100ème anniversaire cette année, vise à rappeler que les droits et libertés des femmes ne sont toujours pas équivalents à ceux des hommes, que ce soit ici ou ailleurs dans le monde.

J’ai l’air de répéter bêtement un lieu commun, mais j’ai bien l’intention de le faire (je suis une Femme et c’est ma journée hey!) : OUI, nous avons acquis des droits ; OUI, sur le papier nous sommes égales aux hommes en France ; mais NON, les situations ne sont pas encore équivalentes. Nous étudions plus mais nous gagnons moins à compétences égales, nous sommes plus susceptibles que les hommes d’avoir à choisir entre carrière et vie privée, nous sommes plus souvent victimes de violences, nous sommes moins représentées en politique, et j’en passe !

Je n’ai pas l’intention de clamer la supériorité de la femme sur l’homme ou quoi que ce soit d’extrême dans ce genre, mais je tiens à le dire haut et fort : je suis féministe et j’en suis fière. Je me fiche royalement de savoir que certaines ne s’épilaient pas sous les bras ou que certaines mouvances aient des postures exagérées sur certaines questions… J’ai bien l’intention de militer, autant que je peux, pour que la situation continue à évoluer en France, pour qu’elle s’améliore drastiquement ailleurs ; et vraiment, j’ai du mal à comprendre qu’une fille ou une femme ne pense pas de la même façon sur un sujet aussi primordial.

Pour terminer sur une note funky... Un petit film à voir dès le 9 mars !

Publicités

1 commentaire

Classé dans Opinion

Une réponse à “Billet Féministe

  1. boudhabhay

    En plus, en Afghanistan :
    1) les burqahs sont bleues : donc « de couleur » toute l’année :
    leur blague est 2x nulle!
    Je ne savais pas que cette année était la 100ième ! Qui avait instaurer cette date, où (Onu, conseil de l’Europe, un pays particulier?)
    Lorsqu’on voit que tant de gens sont mal à l’aise avec une commémoration, et à fortiori une qui ne les concerne pas directement (gay pride, femmes, génocides ..) c’est un signe que celle-ci est nécessaire, puisque la cause qu’elle défend, ne va pas de soi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s