La Bascule : les dauphins sont de dangereux criminels


Chers amis,

L’heure est grave, je n’ai absolument aucun temps à consacrer à mon blog ces derniers temps. Entre un déménagement, de la famille à Paris, mes projets qui deviennent complètement fous au boulot et un nouveau hobby, c’est à peine si j’ai le temps d’allumer mon PC le soir…

Toutefois, j’ai des tonnes d’idées d’articles en tête – j’en ai d’ailleurs un en stock sur Marine le Pen et ses joyeux lurons d’électeurs depuis le premier tour des cantonales, il faut absolument que je vous le sorte avant mai 2012, merci de me le rappeler – et je voulais notamment vous exposer le concept de La Bascule, découvert sur le drôlissime (quoique partiellement incompréhensible) blog de Marcel Ramirez :
J’ai moyennement le temps de me replonger dans les archives du blog pour vous donner une définition précise de ce qu’est la Bascule, toutefois, voici ce que j’en ai retenu :

En gros, l’individu lambda travaille du lundi au vendredi de 9h à 19h. Enfin, en disant ça, j’ai bien conscience que je vais me faire trainer dans la boue sur la place publique car j’omets délibérément tous les bergers, les danseurs, et autres vendeuses chez Pimkie. Veuillez simplement noter que 1/ le concept n’est pas de moi alors merci de ne pas me tenir rigueur de ce biais… et 2/ il s’avère que je suis plus ou moins dans ce cas et comme c’est mon blog, on va dire que c’est moi qui décide.
Donc l’individy lambda travaille pendant 5 jours, à raison de 2 demi-journées par jour, soit 10 demi-journées.
D’où l’on peut déduire qu’après 5 demi-journées, cet individu lambda BASCULE dans la seconde partie de la semaine ; la plus funky bien entendu puisque c’est celle qui le rapproche du weekend.
Vous commencez à comprendre, je le sens : tous les mercredis, à midi, c’est l’heure de la bascule et l’inventeur de ce glorieux concept nous propose de célébrer, d’une manière ou d’une autre, ce passage à la seconde moitié de la semaine.

Ainsi, ce midi, pour cette première bascule ensemble, je voudrais partager avec vous un article génial que j’ai lu sur Madmoizelle.com, (dont je suis une inconditionnelle depuis leur article sur Hapsatou Sy) : pourquoi les dauphins ne sont pas de gentils animaux mais DES MONSTRES MARINS.
Cet article terrifiant est accessible ici et il y a de quoi faire une bascule de premier ordre.

(A noter que je suis particulièrement d’accord avec l’auteur, je ne comprends pas qu’on puisse considérer les dauphins comme des gentilles bêtes alors que ce sont des manipulateurs qui nous sourient pour mieux nous poignarder dans le dos…)

Bonne bascule !

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Sourires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s